Dans la Creuse, en région Nouvelle Aquitaine, trouver un emploi autour d’une partie de foot ou de rugby

Qais, 22 ans, est un réfugié afghan ayant un titre de séjour et arrivé en France en 2016. Il se débrouille très bien en français à l’oral, mais a plus de mal à l’écrit. Il voudrait travailler dans le bâtiment, l’électricité ou la carrosserie.

Areej, une jeune femme arrivée du Soudan en 2015 cherche un travail et est intéressée par la plasturgie.

Tous deux ont participé à un job dating original. En effet, le vendredi 28 mai à Guéret, des chefs d’entreprise de quinze entreprises creusoises en recherche de main-d’œuvre couvrant des secteurs tels que le bâtiment (une quarantaine d’offres), la sécurité, l’industrie, les services, le travail temporaire, ou l’agriculture ont participé à des tournois sportifs avec des candidats à l’embauche. Des entreprises comme « Plasti 23 » en plasturgie, « Aquaroche » dans les décors d’aquarium ou encore « new skills » pour le secteur de la sécurité étaient présentes.

Cette offre originale concerne des migrants en situation régulière ayant un titre de séjour et suivis par l’OFII et des jeunes de la région. Ainsi, les populations ayant des difficultés à trouver un emploi par manque de réseau ou de connaissances de codes formels peuvent rencontrer des employeurs et échanger avec eux, après des ateliers sportifs.

Cet évènement s’inscrit dans l’action d’aide apportée par l’OFII pour la recherche d’emploi aux bénéficiaires d’un contrat d’intégration républicaine, en facilitant leur intégration tout en fournissant des solutions concrètes à des chefs d’entreprises en pénurie de candidats dans une région en déclin démographique.