Vouloir étudier en France

Vouloir étudier en France

Accéder à l’enseignement supérieur en France

L’accès aux établissements d’enseignements supérieurs publics ou privés est ouvert aux étudiants étrangers selon le principe de l’égalité de droit :

Les exigences du niveau et les conditions d’inscription sont identiques à celles des étudiants français.

Pour accéder à l’enseignement supérieur en France, les étudiants étrangers, qui ne possèdent pas le baccalauréat français, doivent remplir deux conditions :

  • Etre autorisés à accéder à l’enseignement supérieur dans leur pays d’origine posséder un niveau de compréhension de la langue française adapté à la formation envisagée
  • Selon sa situation, l’étudiant étranger peut s’inscrire directement auprès de l’établissement de son choix en France ou doit remplir un dossier d’inscription préalable.

Après réception de l’attestation d’inscription ou de pré-inscription, le Consulat de France lui délivre, sous condition de moyens suffisants d’existence, un visa mention « étudiant » qui lui permet d’entrer sur le territoire français. Les ressortissants des Etats membres de la Communauté Européenne, de l’Espace Economique Européen, d’Andorre, de Monaco, de Pologne, de Saint-Marin et du Saint siège sont dispensés de visa. Pour en savoir, vous pouvez consulter le site internet « Campus France »

A leur arrivée en France, pour obtenir leur visa long séjour valant titre de séjour (VLTS) les étudiants non ressortissants de l’Union Européenne, dont la durée du séjour est supérieure à trois mois, devront s’acquitter d’une taxe d’un montant de 60 euros sous forme de timbre soit sous format dématérialisé directement sur le site www.timbresofii.fr soit sous format papier (timbre fiscal) auprès des bureaux de tabac ou des centres des impôts.

En savoir plus

Accéder à l’enseignement supérieur en France

L’accès aux établissements d’enseignements supérieurs publics ou privés est ouvert aux étudiants étrangers selon le principe de l’égalité de droit :

Les exigences du niveau et les conditions d’inscription sont identiques à celles des étudiants français.

Pour accéder à l’enseignement supérieur en France, les étudiants étrangers, qui ne possèdent pas le baccalauréat français, doivent remplir deux conditions :

• être autorisés à accéder à l’enseignement supérieur dans leur pays d’origine posséder un niveau de compréhension de la langue française adapté à la formation envisagée

• Selon sa situation, l’étudiant étranger peut s’inscrire directement auprès de l’établissement de son choix en France ou doit remplir un dossier d’inscription préalable.

Après réception de l’attestation d’inscription ou de pré-inscription, le Consulat de France lui délivre, sous condition de moyens suffisants d’existence, un visa mention « étudiant » qui lui permet d’entrer sur le territoire français.

Les ressortissants des Etats membres de la Communauté Européenne, de l’Espace Economique Européen, d’Andorre, de Monaco, de Pologne, de Saint-Marin et du Saint siège sont dispensés de visa. Pour en savoir, vous pouvez consulter le site internet « Campus France »

Dès leur arrivée en France, ils doivent adresser à la direction territoriale de l’Office français de l’immigration et de l’intégration de leur lieu de résidence

• Le formulaire de demande d’attestation OFII, visé par l’autorité diplomatique ou consulaire, après avoir complété les rubriques concernant le numéro de leur visa, leur date d’entrée en France ou dans l’espace Schengen et leur adresse en France

Le formulaire peut être téléchargé sur le site de l’OFII

• La copie des pages du passeport où figurent les informations relatives à votre identité, le visa et le cachet attestant de votre entrée en France ou dans l’espace Schengen.

Dès réception de l’ensemble de ces documents, l’OFII enregistre le dossier et adresse par courrier une attestation de dépôt de dossier et convoque pour valider le visa.

Ils reçoivent en plus de leur convocation une lettre-timbre leur demandant d’acheter le timbre de 60 €, timbre qu’ils peuvent se procurer soit sous format dématérialisé directement sur le site www.timbresofii.fr soit sous format papier (timbre fiscal) auprès des bureaux de tabac ou des centres des impôts.

Je souhaite prolonger mes études 

Formulaires et Liens utiles

Depuis le 1er juin 2009, les titulaires d’un visa d’une durée supérieure à trois mois portant la mention "étudiant", sont dispensés de solliciter une carte de séjour temporaire la 1ère année de leur séjour en France.

Au moment du dépôt de la demande de visa le demandeur doit joindre une demande d’attestation OFII qu’il devra envoyer dans les trois mois suivant l’arrivée en France à la direction territoriale de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration compétente à raison de son lieu de résidence en France (les adresses des directions territoriales figurent au dos du formulaire de demande d’attestation et en ligne sur le site de l’ OFII). L’OFII convoquera l’intéressé pour procéder aux formalités d’enregistrement.

Cette formalité est obligatoire et en l’absence d’enregistrement dans le délai de trois mois suivant l’arrivée en France, le titulaire du visa sera considéré par les autorités françaises comme étant en situation irrégulière.

Il convient de prévoir un délai minimum (variable selon les nationalités et le motif du séjour) de trois semaines pour toute obtention d’un visa. Vous êtes étudiant et détenteur de ce nouveau visa : vous devez contacter dès votre arrivée l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII) pour faire valider votre visa en lui donnant "valeur de titre de séjour".

Il vous faudra régler une taxe de 60 euros au moyen de timbres dématérialisés ou de timbres fiscaux.

Ce timbre peut être acheté sous une forme dématérialisée sur le site www.timbresofii.fr ou sous format papier auprès des bureaux de tabac ou des centres des impôts.

Les étudiants algériens sollicitant un premier « certificat de résidence » de 1 an sont également soumis à cette taxe.

Quelle est la procédure ?

Cette procédure s’applique t’elle à tous les étudiants ?

Est-ce la préfecture qui valide mon visa en titre de séjour ?

Je souhaite prolonger mes études...

Puis-je exercer une activité professionnelle avec ce nouveau visa ? 

Puis-je bénéficier d’une couverture sociale ?

Puis-je bénéficier des aides de la Caisse d’Allocations Familiales ?

Formulaires et Liens utiles

ENIC-NARIC France

Le centre ENIC-NARIC* France est le centre français d’informations sur la reconnaissance académique et professionnelle des diplômes.

  • Il établit des attestations de comparabilité pour un diplôme(s) obtenu(s) à l’étranger.
  • Il informe sur les procédures à suivre pour exercer une profession réglementée.
  • Il renseigne sur la procédure de reconnaissance des diplômes français à l’étranger.

Site de l'ENIC-NARIC

* European Network of Information Centres - National Academic Recognition Information Centres

 

 

OFII