L'office francais
de l'immigration
et de l'integration

Nos missions

L’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration

Crée en 2009, l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII) regroupe l’ensemble des compétences de l’Agence Nationale de l’Accueil des Etrangers et des Migrations (ANAEM) (à l’exclusion de l’emploi des Français à l’étranger) et une partie des missions de l’Agence pour la Cohésion Sociale et l’Egalité des Chances (ACSE).

L’OFII est désormais le seul opérateur de l’Etat en charge de l’intégration des migrants durant les 5 premières années de leur séjour en France.

L’OFII a en outre pour missions la gestion des procédures de l’immigration professionnelle et familiale, la gestion du dispositif national d’accueil des demandeurs d’asile, celle des aides au retour et à la réinsertion participant au développement solidaire, ainsi que la lutte contre le travail illégal.

Dans ce cadre, il travaille avec tous les acteurs institutionnels en France et à l’étranger, préfectures, postes diplomatiques et consulaires, afin d’apporter la meilleure offre de service aux publics migrants et aux employeurs d’étrangers en situation régulière.

L’immigration professionnelle

L’OFII accompagne l’entreprise dans la procédure d’introduction en France de son futur salarié étranger, après que l’employeur ai démontré qu’il n’a pas pu embaucher sur le marché du travail français la personne ayant les compétences professionnelles dont il a besoin.

L’OFII est par ailleurs le guichet unique pour les bénéficiaires des nouveaux dispositifs de l’immigration professionnelle où la situation de l’emploi n’est pas opposable :

  • La carte de séjour temporaire portant la mention “compétences et talents”
  • La carte de séjour temporaire portant la mention "salarié en mission"
  • Les jeunes professionnels
  • L’introduction de salariés dans des métiers en tension figurant dans des listes ministérielles ou relevant d’accords internationaux.

  • L’immigration familiale

    L’OFII reçoit le dépôt des demandes de regroupement familial et effectue, en cas de carence du maire, le contrôle du logement et des ressources du demandeur. Après décision favorable au regroupement prononcée par le Préfet et l’obtention du visa délivré par le Consulat, l’OFII aide le demandeur du regroupement familial à préparer l’arrivée et l’installation de sa famille qui est prise en charge dans son pays d’origine et en France par le dispositif d’accueil et d’intégration de l’OFII.

  • Le Visa Long Séjour valant Titre de séjour (VLS - TS)

    Les titulaires de visas de long séjour au titre de :

  • « Vie privée et familiale » / conjoints de français
  • « Visiteurs »
  • « Etudiants »
  • « Salariés »
  • « Travailleurs temporaires » ne sont plus astreints depuis le 1er juin 2009 à demander une carte de séjour en préfecture. Leur visa vaut titre de séjour, ils doivent cependant faire valider leur visa lors de leur arrivée en France à l’occasion de la visite médicale, de la signature du Contrat d’accueil et d’intégration ou de la visite d’accueil par l’OFII.

  • L’accueil des étrangers et l’organisation de leur parcours d’intégration

    A l’étranger, pour obtenir leur visa, les bénéficiaires d’un regroupement familial âgés de plus de 16 ans et les conjoints de Français font l’objet par l’OFII et ses prestataires d’une évaluation de leur connaissance du français et des valeurs de la République. Si leur niveau est jugé insuffisant, l’OFII leur propose une formation dans les deux mois. L’attestation par l’OFII de suivi de cette formation ou de réussite de l’évaluation leur permet par la suite d’obtenir leur visa.

    L’objectif est de préparer en amont l’arrivée du migrant en France et de faciliter ainsi son intégration républicaine.

    En France, l’OFII accueille, à leur arrivée, les étrangers migrants, que cette immigration soit professionnelle ou familiale, qui souhaitent résider durablement sur notre territoire.

    Accueilli durant une demi-journée dans les directions territoriales de l’OFII, le migrant bénéficie d’une séance de formation collective, d’une visite médicale, et d’un entretien individuel avec un auditeur de l’OFII afin de définir les formations dont il a besoin.

    A l’issue de cette demi-journée, l’étranger signe le contrat d’accueil et d’intégration (CAI). En fonction des besoins définis par l’auditeur, ce contrat signé avec le Préfet, représentant de l’Etat, permet au migrant de bénéficier :

    • d’une formation civique présentant les valeurs et les principes de la République française ;
    • d’une session d’information sur la vie en France ;
    • d’un bilan de compétences professionnelles ;
    • d’une formation linguistique, si nécessaire.

    La participation aux formations prescrites est obligatoire ; si l’étranger ne s’y rend pas, le Préfet peut résilier le Contrat et refuser le premier renouvellement du titre de séjour ou la délivrance de la carte de résident (10 ans).

    Dans le cadre d’un regroupement familial et s’il y a des enfants de moins de 16 ans, un des parents ou les deux parents doivent signer un Contrat d’Accueil et d’Intégration Famille (CAIF) proposé par l’OFII.

    Ce contrat prévoit une formation aux droits et devoirs des parents délivrée par un prestataire de l’OFII.

    Les parents s’engagent à respecter l’obligation de scolariser leurs enfants.

  • L’accueil des demandeurs d’asile et des réfugiés

    L’OFII coordonne et anime le Dispositif National d’Accueil des Demandeurs d’Asile et des Réfugiés. Il prend en charge la gestion des entrées dans les Centres d’Accueil pour Demandeurs d’Asile (CADA) et les Centres Provisoires d’Hébergement des réfugiés (CPH). L’OFII participe également au dispositif de premier accueil des demandeurs d’asile.

  • Le développement solidaire : l’aide à la réinstallation et les aides au retour

    L’OFII met en place des programmes spécifiques d’aide à la réinstallation adaptés aux besoins des migrants qui souhaitent créer une activité économique dans leur pays d’origine et leur propose alors un accompagnement financier et technique.

    L’OFII assure la mise en œuvre des dispositifs d’aide au retour volontaire des étrangers en situation irrégulière qui souhaitent regagner leur pays et accompagner ceux, sans ressources, qui souhaitent bénéficier d’une aide au retour humanitaire.

    L’OFII exerce également une mission d’information, de soutien et d’écoute des étrangers dans les centres de rétention administrative (CRA). Dans ce cadre, des aides matérielles leur sont apportées afin d’assurer l’organisation de leur départ et faciliter leurs conditions de rétention.

  • La visite médicale

    L’objectif de la visite médicale est de permettre aux migrants de faire le point sur leur propre santé.

    Cette visite médicale de prévention fait ainsi partie des principales missions de l’OFII : elle constitue une étape obligatoire pour l’ensemble des étrangers admis à séjourner en France pour une durée supérieure à trois mois. Plus qu’un simple examen de santé, elle permet aux personnes concernées de recevoir des informations et d’obtenir, si nécessaire, une orientation pour une prise en charge médicale. Toutes les informations recueillies au cours de cette visite sont confidentielles et couvertes par le secret médical.

  • Mentions légales
    Siège : OFII, 44 rue Bargue - 75732 Paris Cedex 15 /// Tél. : 01 53 69 53 70 - Fax : 01 53 69 53 69